Accueil / News / [News] En Egypte, les Coptes se prononcent largement en faveur du «oui»
[News] En Egypte, les Coptes se prononcent largement en faveur du «oui»

[News] En Egypte, les Coptes se prononcent largement en faveur du «oui»


Ce mercredi 15 janvier est le second jour pour se prononcer sur la nouvelle Constitution égyptienne. Au-delà des résultats, les chiffres de la participation à ce référendum sont très attendus. Dans un quartier à forte population copte, cette minorité chrétienne d’Egypte se mobilise massivement en faveur du « oui ».

Dans ce bureau de vote du quartier Chobra, c’est le « oui » qui domine. Il y a le sentiment ici que cette nouvelle Constitution sur laquelle il faut voter, protège davantage les libertés religieuses.

On espère aussi qu’elle offrira plus de garanties à la communauté chrétienne pour vivre en Egypte, pour que les droits des chrétiens soient respectés et pour avoir aussi la possibilité de construire des églises. Le sujet est très important pour cette communauté religieuse.

Les Coptes égyptiens soutiennent également cette Constitution parce qu’ils rejettent, pour la plupart profondément, les Frères musulmans. On garde ici un très mauvais souvenir de la présidence de Mohamed Morsi, avec la crainte à l’époque de discriminations religieuses et la peur de l’instauration d’un régime islamiste.

Le général Sissi très populaire parmi la communauté copte

Et puis, il y a eu au mois d’août les attaques perpétrées à l’encontre de la communauté chrétienne. Ces attaques ont eu lieu après la chute de Mohamed Morsi, mais sont attribuées ici à des militants islamiques.

Il y a enfin l’immense popularité du général al-Sissi. Le quartier Chobra ne fait pas exception, comme ailleurs dans la capitale égyptienne. La plupart des électeurs affirment voter « oui », non seulement à la Constitution, mais aussi au chef des armées, dont beaucoup espèrent qu’il présentera sa candidature, une fois que cette dernière sera adoptée.

Reportage dans le quartier de Chobra

Pour les habitants de Chobra, la nouvelle Constitution offre de nouvelles garanties pour la liberté de culte, un argument décisif pour les coptes, qui dénonçaient l’influence islamiste de la précédente Constitution. « Je suis chrétienne ! En Egypte, affirme Rogina Shafi, il y a beaucoup d’endroits où il n’y a pas d’églises et où on n’avait pas le droit d’en construire. Or la nouvelle Constitution indique qu’il y aura une loi spéciale pour la construction des églises et de tous les édifices religieux ».

Pour les chrétiens d’Egypte, ce référendum c’est aussi et surtout sans doute, le meilleur moyen de tirer un trait sur les Frères musulmans. « A l’époque des Frères musulmans, confie pour sa part Marianne, on a eu très peur. On a eu peur pour la liberté de culte et pour la liberté de penser, des choses comme ça… En tous cas c’est ce que j’ai ressenti à ce moment là ! Mais maintenant bien sûr ce sera différent ».

(via RFI)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page
Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Pinterest