Accueil / News / [News] Quatre personnes tuées et au moins neuf blessées à la sortie d’un mariage Copte à Warraq (Caire)
[News] Quatre personnes tuées et au moins neuf blessées à la sortie d’un mariage Copte à Warraq (Caire)

[News] Quatre personnes tuées et au moins neuf blessées à la sortie d’un mariage Copte à Warraq (Caire)


Un homme a ouvert le feu dimanche soir sur les invités d’un mariage copte à la sortie d’une église, dans le nord du Caire. Trois personnes, dont une fillette de huit ans, ont été tuées durant cette fusillade.

Quatre personnes, dont une fillette de huit ans, ont été tuées par un tireur inconnu dimanche soir au Caire alors qu’elles venaient d’assister à un mariage dans une église dans le quartier d’Al-Warak, dans le nord de la capitale, ont annoncé les autorités égyptiennes. Douze autres personnes ont été blessées. Un responsable du ministère de la Santé, Ahmed al-Ansari, a indiqué que quatre d’entre eux étaient dans un état critique.

« Deux hommes sont arrivés à moto et l’un d’entre eux a ouvert le feu », a indiqué le ministère de l’Intérieur. L’assaillant a tiré à l’aveuglette sur la foule avant de s’enfuir, ont indiqué des témoins.

« Tout le monde sait qu’il y a des mariages dans cette église chaque dimanche. Il y avait beaucoup de trafic », raconte un homme, témoin de la scène.

Un prêtre copte présent lors du mariage, le père Thomas Daoud Ibrahim, a raconté à Reuters qu’il se trouvait dans l’église lorsque les coups de feu ont retenti. Il s’est alors rué vers la sortie où il a aperçu deux morts -un homme et une femme- et « de nombreux blessés ».

Un fidèle, Ayman Moussa, a affirmé que l’église ne bénéficiait d’aucune protection des forces de sécurité depuis juin, en dépit de nombreuses attaques contre les Coptes à travers le pays. Le Premier ministre Hazem Beblawi a condamné cet « acte criminel méprisable », et assuré que les forces de sécurité étaient à la recherche des assaillants.




Voici une vidéo montrant le chaos à la sortie des corps de l’église :



Les Coptes accusés de soutenir l’armée

« Des actes aussi terribles ne parviendront pas à diviser musulmans et chrétiens », a-t-il néanmoins assuré selon un communiqué du gouvernement. Selon Hazem Beblawi, la police enquête sur les circonstance de l’attaque, et il a demandé aux autorités de fournir les soins d’urgence aux blessés.

Les chrétiens égyptiens, des Coptes en majorité, sont régulièrement la cible d’attaques depuis le renversement du président Morsi et surtout depuis l’évacuation par la force, le 14 août, de deux places de la capitale occupées par ses partisans.

Les islamistes accusent les Coptes d’avoir soutenu le coup de force de l’armée contre Mohamed Morsi, qui appartient à la confrérie des Frères musulmans et a été le premier président élu démocratiquement en Egypte. Les Coptes, qui représentent 6 à 10% des 85 millions d’Egyptiens, se sont régulièrement plaints de discrimination, notamment sous la présidence de Mohammed Morsi.




Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page
Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterVisit Us On Pinterest